Le vélo de course le plus rapide du monde

L’aérodynamisme ou la légèreté ne suffisent pas à gagner des courses – c’est la vitesse qui compte. Pour atteindre cette vitesse, il faut créer une combinaison sans compromis d’aérodynamisme, de légèreté, de rigidité et de souplesse. Grâce à des simulations complexes utilisant des données réelles, le Tarmac SL8 est le vélo de course le plus rapide jamais conçu par Specialized.

« Le Tarmac SL8 offre une vitesse sans précédent grâce à une combinaison d’aérodynamisme, de légèreté et de qualité de pilotage que l’on croyait impossible. Après huit générations et plus de deux décennies de développement, c’est plus que le Tarmac le plus rapide de tous les temps - c’est le vélo de course le plus rapide du monde. »

Ride Science, la même équipe qui aide les coureurs de la marque à gagner des Grands Tours, des Monuments et des Championnats du monde grâce à des simulations le jour de la course, a travaillé main dans la main avec l’équipe d’ingénieurs pour établir les références en matière d’aérodynamisme, de poids et de qualité dynamique pour le Tarmac SL8. Offrir de l’aérodynamisme sans légèreté, ou de la légèreté sans aérodynamisme, ou simplement consevoir un vélo inconfortable qui se manie mal, c’est sacrifier la vitesse.

Lorsque les chiffres du nouveau Tarmac sont passés au crible des simulations de course complexes – y compris Milan-San Remo ou les Étapes Reines des Grands Tours et autres Monuments – les résultats sont clairs. Du SL7 au Venge, aux vélos purement aérodynamiques les plus rapides de nos concurrents, le Tarmac SL8 est le vélo de course le plus rapide que jamais testé.

16.6 secondes plus rapide sur 40km – 128 secondes plus rapide sur Milan San-Remo – 20 secondes plus rapide pour gravir le Tourmalet 

“Je me sens vraiment en confiance dans les virages, dans les descentes. Je me sens en harmonie avec le vélo, très rigide, très agréable à manier. Je me sens plus agressive sur la machine, toujours prête à attaquer. C’est un sentiment agréable. Je me dis : “Ok, j’ai le vélo pour gagner”.

L’aérodynamisme là où c’est important, pas seulement là où c’est esthétique

Après une décennie de travail dans le Win Tunnel, les ingénieurs ont utilisé des technologies de pointe pour lancer une nouvelle vague de conception autour de l’aérodynamisme. En plaçant l’aéro là où c’est important, pas seulement là où c’est de l’ordre esthétique, ils ont ainsi créé le vélo de route le plus aérodynamique de tous les temps.

"Notre équipe a mis au point une nouvelle douille de direction, appelée Speed Sniffer, pour obtenir des gains aérodynamiques qui rendent le Tarmac SL8 plus aéro que le Venge. Bien que les tubes de selle et tubes diagonaux à profil aérodynamique profond puissent sembler aérodynamiques, ils sont peu performants dans les turbulences de l’air, ce qui compromet le poids et les qualités de pilotage. Le résultat peut être légèrement plus aérodynamique dans la soufflerie, mais plus lent sur la route."

A En déplaçant le pivot de fourche vers l’arrière du tube de direction, on obtient un bord d’attaque plus affûté, ce qui réduit considérablement la traînée. L’équipe de développement a également mis au point un nouveau nez, le Speed Sniffer, qui permet au Tarmac SL8 d’être plus aérodynamique que le Venge…

Le cockpit Rapide (disponible sur les modèles S-Works et à la commande) permet de réduire la traînée et gagner quatre watts par rapport à la combinaison déjà rapide de la potence Tarmac et du cintre Rapide en supprimant l’ensemble de la visserie située à l’avant. Pour s’assurer que chaque cycliste puisse obtenir un ajustement parfait, nous avons utilisé les données Retül pour créer 15 combinaisons cintre/ potence différentes. Nous avons également réduit le poids de 50 grammes.

C Conformément aux nouvelles règles de l’UCI, le tube de selle du Tarmac SL8 est de la même taille que la tige de selle du SL7. Il en résulte la tige de selle la plus étroite et la plus aérodynamique jamais conçue. Cette conception garantit un flux d’air sans turbulence autour des jambes.

D “L’aérodynamisme là où c’est important, et pas seulement là où c’est esthétique” a permis d’obtenir le vélo le plus aérodynamique jamais fabriqué par Specialized : 16,6 secondes plus rapide que le SL7 sur 40 km. Cela permet également aux ingénieurs de donner la priorité au poids et à la qualité de pilotage sur le reste du vélo.

Avec l’Aethos, la marque de Morgan Hill a appris à concevoir le vélo de route de série le plus léger au monde.

Grâce à l’équipe Ride Science, on peut également quantifier à quel point un poids réduit peut rendre un vélo plus rapide sur les courses exigeantes d’aujourd’hui.

L’objectif est alors devenu simple : fournir le vélo le plus aérodynamique jamais fabriqué, qui puisse être facilement monté selon les exigences minimales de l’UCI, avec un capteur de puissance, des pédales et toutes les autres choses nécessaires pour courir sur un vélo. Avec la possibilité de faire de la légèreté une priorité absolue dans le tube diagonal, le tube de selle et l’arrière du vélo les leçons de l’Aethos ont été appliquées.

La forme du cadre transmet les contraintes de manière si efficace que les couches de carbone supplémentaires deviennent superflues. La surface totale du cadre peut également être réduite pour diminuer le poids lorsque le cadre n’essaie pas « d’avoir l’air » aérodynamique avec des tubes épais. En utilisant un tout nouveau processus appelé Front Loading Development (plus d’informations à ce sujet plus loin), itération après itération ont été testées virtuellement. L’équipe a conçu un cadre hallucinant de 685 grammes,

 

15 % plus léger que le Tarmac SL7 et plus léger que tout ce qui existe sur le World Tour !

Une qualité de pilotage et une maniabilité sans précédent


Le Tarmac a été le vélo le plus victorieux de l’ère moderne, en grande partie grâce à sa légendaire maniabilité télépathique et à sa réactivité instantanée. Aujourd’hui, le Tarmac SL8 établit une nouvelle norme en matière de maniabilité, de précision dans les situations les plus exigeantes et dela réactivité au pédalage. Des objectifs ambitieux – certains diraient téméraires – ont été fixés pour le nouveau Tarmac sur la base de données issues de décennies de travail avec les meilleurs coureurs du monde. L’équipe les a tous dépassés. Atteindre ces objectifs de rigidité du boîtier de pédalier, du tube de direction et de la partie avant avec un poids incroyablement léger a permis d’améliorer le rapport rigidité/poids de 33 % par rapport au SL7.

Bien sûr, l’hyper réactivité au pédalage et la maniabilité emblématique sont des marques de fabrique du Tarmac. Mais ce que ce nouveau processus Front Loading Development et nos innovations en matière de compréhension de la forme de l’Aethos ont permis d’obtenir, c’est le Tarmac le plus tolérant jamais conçu. Alors que les zones de transfert de puissance et de précision sont plus rigides que jamais, en selle, la Tarmac SL8 est 6 % plus tolérant, surfant sur les routes accidentées et plongeant dans les virages avec une sensation de souplesse et d’équilibre unique au monde parmi les vélos de course.

Le nouveau Tarmac SL8 conserve la même géométrie, éprouvée sur tous les parcours de course sur route, avec la même capacité de montage de pneus généreuse de 32 mm pour garantir la flexibilité nécessaire au choix d’un pneu à grand volume en cas de besoin.